23 mars 2020

Le Travail qui relie : ressentir son lien au vivant, retrouver l’énergie d’agir

Dans cette période étrange, saturée d’inquiétudes, je trouve particulièrement pertinent de te de te faire découvrir Le Travail qui relie. Quessquessé ? Derrière ce nom un peu étrange se cache une approche passionnante, surtout si tu as une conscience écologique et sociale forte, l’envie de connecter à d’autres éco-sensibles comme toi, et des questions sur le sens de tes actions ou sur ta place dans le monde.

(MISE À JOUR DU 16/02/2022 : J’ai rajouté le lien vers le stage de Travail qui relie organisé par Brianne et Amélie dans les Pyrénées, auquel je prends part en avril prochain ! Rejoins-nous si ça t’appelle.)

Le Travail qui relie, une approche d’écologie profonde

Créée par la militante écolo Joanna Macy, cette méthodologie de travail permet :

  • d’expérimenter notre appartenance et notre connexion au vivant,
  • d’exprimer nos ressentis face à l’état du monde (agréables et désagréables),
  • et de renouer avec l’énergie d’agir pour participer à un changement de cap.

Clairement, la réalité est anxiogène. Tellement anxiogène qu’il est parfois préférable de fermer les yeux sur la situation, ou en tout cas de sélectionner les informations. Parfois, la confrontation avec la perspective d’un effondrement entraîne un tel choc émotionnel qu’on peut plonger dans l’éco-anxiété. Dans les deux cas, le passage à l’action devient difficile. Trop dérisoire, trop inutile et/ou trop “c’est-pas-à-moi-d’agir”.

L’immobilité, qu’elle résulte du déni ou de l’état d’apathie, est l’une des plus grandes menaces pour notre société.

Comment garder les yeux ouverts sur la réalité, sans être paralysé par la gravité de la situation ?

La proposition du Travail qui relie, c’est d’accepter ce qu’il se passe et ce qui nous traverse, pour in fine pouvoir se (re)mettre en mouvement.

L’approche du TQR expliquée par deux facilitatrices

J’ai échangé avec Amélie et Brianne, facilitatrices et organisatrices d’ateliers de Travail qui relie en Dordogne (24). Au cours de cette heure d’entretien, elles m’ont expliqué leur vision de cette approche, ce que ça a changé dans leur vie, comment se déroule un atelier…

Si tu es concerné·e par des angoisses, du stress, de la tristesse, de l’impuissance, bref, toutes sortes d’émotions douloureuses face à la situation environnementale et climatique, ou si tu as simplement envie d’échanger et partager avec des personnes qui ont les mêmes préoccupations que toi… Je te recommande vraiment de regarder cette interview, pleine de pépites pour mieux vivre nos ressentis et retrouver nos pleines capacités d’action !

Envie de te lancer ? Les stages de Travail qui relie en francophonie

L’expérience t’intrigue, tu tenterais bien l’aventure ? Pour trouver un atelier près de chez toi en France, Belgique ou Suisse, rendez-vous sur : Ateliers de Travail qui relie.

Stage travail qui relie pyrénées

De mon côté, je prends bientôt part à un stage de Travail qui relie animé par Brianne et Amélie 😀

Où ? À Asque, dans les Hautes-Pyrénées (65).

📆  Quand ? Du lundi 18 avril 2022 au soir au samedi 23 avril matin.

🏨 Dans quelles conditions ? Dans un lieu incroyable, la Source Loubetas, et en pension complète végétarienne. Prix semi-fixe, à partir de 750€ tout compris.

Tu es intéressé·e ? Tu peux t’inscrire sur cette page.

Ce sera mon premier atelier de Travail qui relie, et je suis certaine que ce sera incroyable vu le soin et l’intention qu’elles y mettent. Je n’ai pas d’intérêt financier à t’en parler, juste envie de partager ce moment hors du temps avec des tortues. Alors si tu sens que cette retraite t’appelle, rejoins-nous ! 

Qu’as-tu pensé de cette approche ? J’ai hâte de lire tes réactions dans les commentaires 🙂

travail qui relie éco-psychologie

À lire aussi…

6 Commentaires

  1. Guillard Fabienne

    Merci.
    Ma visite sur ce blog, cette vidéo fait écho aux mal êtres que je ressens et qui me fatigue temps.
    Je suis toujours dans le perfectionnisme sur le zéro déchet ,mon rôle de maman, la scolarité de ma fille et rien ne va comme je le voudrais et je suis fatiguée profondément.
    J’ai envie de lâcher prise mais ne sais comment mis prendre.
    Merci de tes conseils.
    Fabienne

    Réponse
    • Anaelle

      Bonjour Fabienne, ton message tombe à pic. Le blog est au ralenti tant que je n’ai pas fini d’écrire mon livre, mais prendra ensuite un virage plus “développement personnel” (à défaut d’une meilleure expression), justement pour adresser ce genre de questionnements. Il y a beaucoup de souffrance dans l’écologie, j’ai envie de parler de ça. À bientôt !

      Réponse
  2. Lucile

    Chère Anaëlle, je me permets une réaction personnelle comme je constate que tu as reçu peu de commentaires (c’est une litote). Pour ma part, dans la situation actuelle (télétravail et télécrèche), je n’arrive pas à regarder une interview d’une heure. Pourtant, ta vidéo m’intéresse au plus au point. Est-ce qu’il te serait possible d’inclure quelques idées-clé de plus dans ton post ? J’imagine que je ne suis pas la seule dans cette situation… Un grand merci par avance pour ta réponse !

    Réponse
    • Anaelle

      Bonjour Lucile, c’est une bonne idée. Je m’y pencherai après l’écriture du livre 🙂

      Réponse
  3. Lucie

    Merci pour cette découverte du Travail qui relie, totalement inconnu à mes yeux jusqu’alors ! Je suis sûre que ça peut aider beaucoup d’entre nous qui sommes atteins par l’éco-anxiété, comme tu le dis, je vais relayer avec plaisir. Bisous 🙂

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

💌 La lettre des leaders du changement

🌟 Envie de mieux te connaître pour te saisir pleinement de ton pouvoir d'action et de transformation ? 
🌟 Envie de développer ton leadership pour le mettre au service de ta vision et tes projets ? De mieux te connaître, communiquer, relationner, coopérer… ?
 
Abonne-toi à ma newsletter et rejoins une tribu de 4 000+ leaders et futur·es leaders de la transition ! Je t'y partage des contenus qui font réfléchir et des offres spécialement concoctées pour toi👇

Pin It on Pinterest