Cuisiner vite et sain : 50 nuances de lentilles

cuisiner_vite_sain_lentilles
Temps de lecture : 3 minutes

Attention, en dépit de son titre, cet article n’est pas un Mummy Porn végétarien. Après la recette personnalisable de soupe express, je continue de vous proposer quelques idées pour cuisiner VITE, mais quand même BIEN.

Et pour des repas variés, économiques, écolos mais surtout BONS, je ne saurais que vous conseiller d’apprendre à bien cuisiner les lentilles ! Les légumes secs sont effectivement des éléments indispensables d’une cuisine diversifiée.

À ce stade, je me sens obligée de préciser que quand j’ai quitté la douceur du foyer familial à 17 ans, je ne savais même pas faire cuire des pâtes. Été comme hiver, je me nourrissais principalement de poivrons crus et de Knackis.  C’est dire si aucune situation n’est jamais désespérée.

La dernière fois, j’ai fait de mon mieux pour vous réconcilier avec la soupe de légumes, et cette fois, j’espère bien vous donner l’envie de cuisiner des lentilles.

Les lentilles, ce n’est pas (que) le petit salé

Des images traumatisantes de bouillie marronnasse vous reviennent peut-être en mémoire : celle qu’on déposait de force sur votre plateau du self, entre une assiette d’œufs durs et un pain qui a traîné on ne sait où. Ou bien vous repensez au plat du dimanche chez mémé, qui n’avait pour lui que la saucisse de Toulouse. C’est simple : depuis que vous avez l’âge de décider tout seul du contenu de votre assiette, les lentilles ont disparu des écrans radars.

4 bonnes raisons de manger des lentilles

Pourtant, vous ratez quelque chose. Pourquoi vous mettre à cuisiner les lentilles ? Pour au moins 4 bonnes raisons :

  1. Associées à une céréale (riz, blé, maïs…), elles constituent une excellente source de protéines. Une très bonne alternative pour ceux qui souhaitent réduire ou stopper leur consommation de viande.
  2. Elles sont peu chères. Autour de 5 euros le kilo pour des lentilles bios, et parfois moins en vrac. Autrement dit, pas grand-chose par rapport à une viande de piètre qualité achetée au supermarché.
  3. Elles sont rassasiantes et pauvres en matières grasses. Vous n’aurez pas besoin d’en manger des tonnes pour vous sentir repus. Et vous ferez le plein de fibres et de minéraux.
  4. Elles sont faciles à cuisiner et se préparent en une vingtaine de minutes (lentilles vertes, roses, blondes de Saint-Flour, noires…), voire moins pour les lentilles corail. Pas tellement plus long qu’une casserole de pâtes, finalement.

Quelques idées pour bien cuisiner les lentilles

Avec les lentilles, on fait des accompagnements, des purées, des soupes, des bases de salade, des steaks végétaux, des farces, des terrines… À peu près tout ce que votre imagination vous permet d’envisager.

Ma recette préférée, c’est le dahl de lentilles corail, un plat indien rapide et délicieux, aux parfums de coco, curry, coriandre… Cette variété peu connue est de plus en plus facile à trouver : on la voit même apparaître en supermarché (souvent en rayon bio).

Bien cuisiner les lentilles corail

La recette de base qui fonctionne avec toutes les variétés

Des lentilles, il en existe de toutes les sortes. Cette recette marche quelle que soit la variété que vous avez sous la main.

Pour 4 personnes :

Ingrédients :

  • 300g de lentilles
  • Un oignon
  • 2-3 gousses d’ail
  • Des herbes aromatiques au choix : persil, coriandre…
  • Éventuellement des légumes : carottes, patates douces… En fonction de la saison et de votre inspiration !

Préparation :

  • Coupez l’ail et l’oignon en touts petits morceaux et faites-les revenir dans de l’huile d’olive dans une casserole à feu doux, une dizaine de minutes.
  • Coupez vos légumes en petits dés et ajoutez-les au mélange.
  • Rincez les lentilles dans une passoire. Certaines variétés comme les vertes, blondes ou brunes peuvent être pré-trempées quelques heures pour les rendre plus digestes, surtout si vous avez un système digestif un peu capricieux (de rien).
  • Versez les lentilles dans la casserole et ajoutez trois fois leur volume d’eau. Ajoutez éventuellement des épices, mais ne salez pas. Couvrez et portez à ébullition.
  • Baissez le feu et laissez mijoter à feu doux entre 10 minutes (lentilles corail) et 45 minutes (lentilles brunes). Les lentilles doivent avoir absorbé toute l’eau et n’être ni trop fermes, ni trop tendres. C’est surtout une question de goût, en fait… Vérifiez de temps à autre qu’il reste de l’eau pour que le fond ne crame pas.
  • Sortez-les du feu, ajoutez un peu d’huile d’olive, salez, poivrez et aromatisez à votre convenance. Moi, je les saupoudre généreusement de coriandre fraîche, et j’ajoute une pointe de sauce soja.

À servir avec du riz et des légumes : MIAM !

Et la lentille Beluga, vous connaissez ?

Bien cuisiner les lentilles

Il y a quelques mois, j’ai été contactée pour tester une variété de lentilles encore peu connue du grand public : les Beluga, des lentilles d’un noir de jais que certains surnomment parfois le caviar des lentilles.

J’étais un peu surprise d’être sollicitée, car les tests-produits, ce n’est pas vraiment la came de la Révolution des Tortues. J’ai accepté qu’on en discute, à condition de n’essayer que des aliments bruts. Et vous l’aurez compris, les lentilles, non seulement ça rentre dans cette case, mais en plus j’adore ça.

Au final, on m’a envoyé un sachet de chez Markal, spécialiste des céréales bios depuis plus de 80 ans.

Premier constat : punaise, c’est sacrément noir. (Ceci n’est pas une réflexion raciste.) À la cuisson (25 à 30 minutes), elles prennent une teinte gris ardoise. Un peu moins éblouissante, mais peut-être aussi moins perturbante.

Le goût ? J’aurais du mal à le décrire. La différence est subtile par rapport à des lentilles vertes ou roses, mais j’aime beaucoup. Le goût de noisette est un peu plus prononcé avec les Beluga. En tout cas, elles ont trouvé leur place dans mes placards. Et j’adore le fait de connaître une nouvelle variété à utiliser pour varier ma cuisine. La prochaine étape, c’est de tester des recettes originales avec des Beluga, et de vous en faire part bientôt 😉

Pour les prochains articles de la série « cuisiner vite et sain », qu’est-ce qui vous ferait plaisir ?

Belle semaine à vous les apprentis mangeurs de graines !

2 commentaires

  1. Ping : Quelles recettes faciles et rapides pour manger moins de viande ?

  2. Ping : Courses écolos et bios : 7 astuces pour bien consommer sans se ruiner

Laisser un commentaire